Chimères

Tapisserie de l’Apocalypse à Angers, le Dragon et la Bête

Ces jours-ci doit être discutée au Parlement une loi très permissive qui ouvre notamment la voie à la création de chimères homme-animal… Cela se passe aujourd’hui au Sénat, et mardi prochain en dernière lecture à l’Assemblée.

Et pendant ce temps, les médias font preuve d’un silence coupable qui laisse la population dans l’ignorance de ce qui est en train de se tramer. D’autres choses sont dans cette loi : PMA, avortements, dons d’organes, etc. Mais cette mesure des chimères ne peut qu’attirer notre attention, tant elle nous semble l’aboutissement de toutes ces mesures où l’on repousse sans fin les limites.

Quand l’on sait que l’avortement avait été votée à l’origine pour des cas très restreints, et qu’on en pratique aujourd’hui 200 000 chaque année en France, et plus de 40 millions dans le monde… Ce qui fait des dizaines de millions en France en quelques décennies, et des milliards dans le monde… Même Simone Veil, qui a promu l’avortement en France, s’est dit horrifiée de cette évolution, ne voulant pour sa part cette loi que pour préserver la santé des femmes, et non pas pour une telle banalisation. Sous couvert de bien, nous avons ouvert une brèche, et désormais il n’y a plus de limites.

Car, c’est bien là le problème. Quand l’on perd le sens de la dignité due à l’embryon, quand l’on ne respecte pas la vie en gestation, c’est toute l’échelle des valeurs qui s’en trouve bouleversée. Et progressivement, avec les années et les nouvelles générations, le sens de la dignité des choses s’étiole… Jusqu’à ne même plus penser qu’un enfant à le droit d’avoir un papa et une maman, et que l’on ne peut institutionnaliser le contraire. Jusqu’à ne plus voir qu’un enfant à le droit de vivre sa grossesse dans le ventre de sa maman. Et l’on en vient à se dire qu’il est même possible de faire des monstres mi-homme, mi-animal. On se croirait sur la Lune…

Combien de médecins et de membres du personnel médical, à force de contempler ces embryons morts, en sont venus à perdre tout sens du respect dû à la vie humaine ? Combien de personnes, parce qu’il est possible d’arrêter le cours d’une vie naissante qui a la promesse de l’éternité, en sont venues à gâcher la vie qu’ils auraient pu servir ?

Le problème est profond : C’est finalement celui d’une humanité, tentée par le diable, qui se croit toute puissante avec sa technique et qui est prête à définir elle-même le bien et le mal pour être comme Dieu, maître de toute chose…

C’est le mystère de la première Bête d’Apocalypse 13… La deuxième Bête (Ap 13, 11) étant celle d’une humanité qui veut être le modèle de toute chose avec la puissance venue du diable…

On peut noter que même Macron, prophétisant comme Pilate, nous a dit que la « Bête de l’évènement est là » (cf. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/22/macron-et-l-arrivee-de-la-bete-de-l-apocalypse-comment-remonter-le-fil-de-cette-petite-phrase_6040469_4355770.html). L’Apocalypse se réalise depuis deux mille ans, et cela continue à notre génération.

Pour revenir aux chimères, il est une prophétie, attribuée à sainte Bernadette Soubirous, sans que l’on ait la certitude de son authenticité, qui dit que la création de chimères sera un point de basculement. À partir de cette ultime permissivité, les hommes retrouveront la foi et le sens de Dieu, dans un sursaut, donné par Dieu.

Vous trouverez la prophétie ici : https://touteslespropheties.wordpress.com/2017/09/22/bernadette-soubirous/

Nous la retranscrivons :

Prophéties

Selon le «Der Schwarzer Brief », un bulletin d’information en langue allemande pour les clercs, du 4 Novembre 1998, Bernadette aurait écrit cinq prophéties.

En effet, Bernadette aurait écrit une lettre au pape Léon XIII, juste avant son décès en 1879, afin de lui soumettre des messages pour notre siècle. De ces cinq prophéties, quatre se sont réalisées.

Son authenticité qui n’a pas été prouvée reste au libre jugement du lecteur.

Cette lettre, a été considérée comme perdue pendant 120 ans et a été retrouvée par le Père Antoine Lagrande au Vatican alors qu’il cherchait des documents sur des miracles à Lourdes. Elle a été écrite juste avant sa mort par Bernadette.

Il s’agit de cinq pages séparées et sur chaque page se trouve une révélation.

1. La première prophétie parle surtout du développement du sanctuaire de Lourdes après la mort de Bernadette. Elle décrit l’épanouissement de Lourdes en tant que lieu de pèlerinage et l’efficacité de la célèbre source de guérison.
Le sanctuaire de Lourdes reçoit environ 6 Millions de pèlerins chaque année.

2. Ce message annonce une série d’importantes découvertes scientifiques, comme l’exploitation de l’énergie électrique, l’ampoule à incandescence, le gramophone et d’autres appareils électriques.

3. La troisième prophétie se rapporte à la prise du pouvoir en Allemagne par Hitler et au nazisme: « dans les années 30 se produira une chose terrible se terminant par une guerre dans laquelle presque toutes les nations seront impliquées ». 

4. Les efforts des hommes pour s’envoler dans l’espace sont annoncés par le quatrième message. Autour de l’année 1970, les Américains réussiront l’atterrissage sur la Lune.
Prophétie réalisée en 1969 lorsque l’Américain Neil Armstrong a été le premier homme marchant sur la Lune.

La dernière prophétie, la plus longue de ces prédictions, la voici :
«Sa Sainteté, la Sainte Vierge, m’a dit qu’avec la fin du vingtième siècle arrivera aussi la fin de l’ère des sciences. Une nouvelle ère de la foi commencera sur toute la terre.
La preuve sera faite que c’est Dieu qui créa le monde et l’homme. Ce sera le début de la fin de la science en laquelle les hommes ne croiront plus.
Des millions d’humains se tourneront de nouveau vers le Christ et la puissance de l’Église sera plus grande que jamais.
La raison pour beaucoup d’hommes de se détourner des scientifiques sera l’attitude hautaine des docteurs travaillant à la réalisation d’une créature issue d’un croisement entre l’homme et l’animal.
Les hommes ressentiront au plus profond de leur cœur que c’est là une chose injustifiable. Dans un premier temps, on ne saura contrecarrer la création de ces monstres, mais les scientifiques seront finalement chassés comme on chasse une horde de loups.
Au début du XXIe siècle, on assistera au choc des adeptes de Mahomet et des nations chrétiennes. Une terrible bataille aura lieu dans laquelle 5 650 451 soldats perdront la vie et une bombe très destructrice sera lancée sur une ville de la Perse.
Mais à la fin c’est le signe de la croix qui vaincra et tous les musulmans se convertiront au christianisme. Suivra un siècle de paix et de bonheur car toutes les nations déposeront les armes.
Une grande richesse s’ensuivra car le Seigneur va répandre sa bénédiction sur les croyants.
Sur toute la terre, il ne restera pas une seule famille vivant dans la pauvreté et souffrant de la faim. A un homme sur dix Dieu donnera le pouvoir de guérir les maladies de ceux qui appellent à l’aide. Suite à ces miracles, on entendra les cris d’allégresse d’un grand nombre.
 Le 21e siècle sera nommé: «Deuxième Age d’Or de l’humanité».

Trois choses sont intéressantes ici.

Tout d’abord, les chimères sont un point de basculement pour sortir du règne du scientisme qui égare l’homme. On le voit dans la crise sanitaire : à partir du moment où cela vient d’un conseil « scientifique », nous sommes prêts à sacrifier toutes les choses de la vie… La conscience de l’homme, aiguillonnée par l’Esprit-Saint, finira, nous le croyons, par se faire entendre, et montrer comment ces choix « scientifiques » sont absurdes. Ce sont des chimères… Nous en sommes réduits à une lecture très partielle de la réalité, à cause de l’omniprésence des technologies. Et alors nous gaspillons et épuisons nos vies dans des comportements inadaptés à ce pour quoi nous sommes faits. Et nous nous lançons dans des œuvres qui abîment encore plus nos vies, au lieu de l’embellir. C’est ainsi que sont toutes les tentatives trans-humanistes, et la création de chimères, qui sont couverts de bien sont en train de nous détruire.

Ensuite, un conflit va être inévitable avec un Islam qui cherche à envahir le monde. Bien sûr, cela fait sûrement le jeu de puissances politiques. Mais il n’empêche que cette menace semble bien réelle et de plus en plus imminente. Non pas que cela est à souhaiter, et qu’il ne faille pas aimer les musulmans. Mais il faut souhaiter qu’ils se convertissent à Jésus-Christ qui est le Vrai Dieu fait homme. Il n’y a pas d’autre chemin de salut. Tout le reste ne mènera qu’au chaos. C’est inévitable. L’étude de leur doctrine et le constat de l’histoire montrent que là où l’Islam pense pouvoir imposer sa loi, fut-ce par la force, il n’hésite guère longtemps à le faire. C’est une différence majeure avec le christianisme. Et par ailleurs, ce n’est pas l’hédonisme athée et permissif de l’Occident qui saura s’installer dans le cœur de ces personnes éprises de la grandeur de Dieu.

Enfin, les hommes vont avoir besoin de guérison. Et, selon la prophétie, Dieu donnera a beaucoup des dons pour cela. La crise sanitaire actuelle nous met dans une situation de demander la guérison, par le virus dont l’ampleur vient de notre prétention mondialiste, et surtout par les mesures sanitaires de plus en plus aberrantes (en particulier par ces vaccins sur lesquels nous n’avons aucun recul pour pouvoir dire s’ils ne vont pas conduire à la catastrophe). Nous avons jusque là chercher à nous en sortir par la science et la technique. Mais nous voyons venir le jour où dans l’échec de nos vues trop humaines, il n’y aura plus qu’à s’en remettre à Dieu pour obtenir la guérison. Nous l’avons mis de côté, en supprimant les messes, les processions, l’eau bénite, etc. Il va sûrement se rappeler à nous pour nous sortir une fois de plus de l’impasse où nous aurons conduit nos propres égarements.

Ces trois éléments présents dans la prophétie semblent se condenser aujourd’hui. C’est qu’il n’est pas loin le temps du grand renouveau, de cette Résurrection que sera l’avènement de la civilisation de l’amour : cf. Bâtir la civilisation de l’amour. Celle-ci ne viendra pas des hommes, mais elle sera donnée par Dieu. Ce ne sera pas un futur bâti par nos propres forces, mais un avenir qui vient depuis en-haut… Sur son chemin, elle devra affronter la première, puis la deuxième bête, dont nous avons parlé plus haut. Mais elle saura les vaincre, et donner à l’humanité un temps béni de paix et de justice, de joie et de bienveillance. Un temps où la fraternité de tous les enfants de Dieu sera fondée explicitement par leur même amour de Jésus-Christ : ce Dieu par qui nous avons été créés.

Il est étonnant, après deux mille ans de christianisme, que beaucoup ne sachent pas que les chrétiens croit en un Dieu unique qui est amour, Père, Fils et Esprit-Saint. De ce Dieu, il n’y a rien avant Lui et rien après Lui. Étant Amour, il est en Lui-même Relations. Il y a en Lui la paternité, la filiation et la spiration. Le Père, le Fils et l’Esprit-Saint ne sont pas trois dieux, mais sont Dieu vu sous l’angle de ses relations subsistantes. Cela nous dépasse, car Dieu n’est pas comme nous, et n’entre pas dans nos concepts humains. Il a fallu qu’il se révèle Lui-même pour que nous connaissions ainsi son visage.

Et Dieu a voulu par surabondance réaliser une œuvre de création : les anges, les hommes, le cosmos. Il a trouvé la place pour cela entre le Père et le Fils qui sont unis par l’Esprit-Saint. Nous sommes créés dans le Fils grâce à l’amour entre le Père et le Fils. Et c’est le Fils qui a voulu s’incarner en Jésus-Christ pour nous sauver et nous manifester la gloire de Dieu.

Mais il est un mystère qui a peu été contemplé. Autant nous avons trouvé une place en Dieu entre le Père et le Fils, unis par l’Esprit-Saint. Autant le Fils en s’incarnant a trouvé une place dans l’humanité entre le masculin et le féminin. Il s’est fait Enfant dans la Sainte Famille de Nazareth, entre Marie et Joseph. La Sainte Famille, qui est au cœur de la Révélation, est devenue le modèle de l’humanité.

Ainsi, le Christ Jésus trouve sa place comme enfant en chacun de nous en se plaçant entre la masculinité et la féminité… C’est au cœur de la Révélation… Mais cela a été très peu vu.

Tout auteur ou courant de pensée a une idée maîtresse qui aiguise et oriente ses réflexions. Si vous chercher la nôtre, c’est celle-là : c’est le mystère de la Sainte Famille.

Ce mystère m’est apparu à titre personnel au cours d’une retraite que je faisais à l’été 2010 dans un monastère où j’avais l’ambition de venir pour y passer ma vie. C’était en même temps beau et inattendu, mystérieux et surprenant. J’ai alors décidé de ne pas entrer au monastère pour témoigner de cette lumière. Si vous parcourez ce site, peut-être en percevrez-vous quelque chose.

Le monde a besoin d’une lumière de vie et d’amour, sinon il va sombrer dans le chaos. Le monde a besoin de Dieu. Alors demandons au saints et aux anges de nous aider à témoigner de la lumière de vie et d’amour qu’est le Dieu Trinité, incarnée en Jésus-Christ dans la Sainte Famille pour qu’advienne enfin la civilisation de l’amour.

Entre un homme qui se perd lui-même en se mélangeant à l’animalité et à la technique, et un Dieu qui se fait Homme en nous et pour nous afin de nous sauver… Entre un ange qui se prend pour Dieu et vous nous asservir, et un Dieu qui nous a créés par amour et veut nous mener à une éternité de bonheur sans fin… C’est à nous de choisir notre chemin.

Prions pour que la bénédiction du Dieu trois fois saint, en ce jour où nous fêtons la nativité de saint Jean le Précurseur, descende en abondance sur nous.

Henri +

Un commentaire sur “Chimères

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s