L’Arc-en-Ciel

« C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à toujours : j’ai placé mon arc dans la nuée, et il servira de signe d’alliance entre moi et la terre. » (Gn 9, 12-13). Tout le monde connaît l’histoire de Noé et du déluge qui se termine par ce sublime arc-en-ciel comme signe de l’Alliance entre Dieu et les hommes pour la suite des temps. Moins connu peut-être est la présence de l’arc-en-ciel dans le livre de l’Apocalypse.

On le voit déjà autour du trône de Dieu : « Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine ; et le trône était environné d’un arc-en-ciel semblable à de l’émeraude. Autour du trône je vis vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d’or. » (Ap 4, 2-4). Il s’agit là d’une description de la vie des chœurs angélique autour du trône de Dieu.

On le voit aussi autour de l’ange puissant qui annonce le secret des sept tonnerres : « Je vis un autre ange puissant, qui descendait du ciel, enveloppé d’une nuée ; au-dessus de sa tête était l’arc-en-ciel, et son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu. Il tenait dans sa main un petit livre ouvert. (…) Quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs voix. (…) j’allais écrire ; et j’entendis du ciel une voix qui disait : Scelle ce qu’ont dit les sept tonnerres, et ne l’écris pas. (…) mais qu’aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s’accomplirait, comme il l’a annoncé à ses serviteurs, les prophètes. » (Ap 10, 1-4;7). L’on voit ici annoncer le dévoilement de certains mystères avec l’ange de la septième trompette. Et la présence de l’arc-en-ciel met au centre de ce dévoilement le mystère de l’Alliance d’Amour avec Dieu.

L’arc-en-ciel a sept couleurs, comme les sept esprits de Dieu (Ap 4, 5), comme les sept séraphins. Ce n’est pas un hasard. Certains ont trop vite conclu qu’il fallait voir dans ces sept esprits les sept dons de l’Esprit-Saint. Mais cela ne va pas assez loin, car cela est trop lié à notre condition d’homme en chemin. Cela ne rend pas assez compte du mystère de Dieu qui est d’abord amour. Il s’agit d’abord de l’amour.

Le mouvement des Focolari a développé dans sa spiritualité une attention aux sept facettes de l’amour, associées aux sept couleurs de l’arc-en-ciel. L’on trouve cela dans le livre sur la spiritualité de l’unité présentant des textes de Chiara Lubich (Chiara Lubich, L’unité, Nouvelle Cité).

Il y a le rouge qui est la Communion. C’est la couleur qui a la place d’honneur. Elle montre la commune unité et l’union qui se réalisent dans l’amour.

Il y a l’orange qui est le Rayonnement. C’est la diffusion et la propagation d’un amour qui réchauffe les cœurs.

Il y a le jaune de la Foi. Il ne s’agit pas là seulement de la vertu théologale, mais plutôt de marquer la centralité de Dieu dans l’amour. De marquer que tout vient de Lui et retourne à Lui ; qu’il soutient tout notre amour. Et que nous avons besoin d’aimer et d’adorer quelque chose de plus grand que toutes les créatures.

Il y a le vert de la Nature ou Santé, que l’on pourrait aussi appeler Écologie. C’est le bien-être et l’épanouissement qui se réalise dans l’amour. C’est la plénitude de vie qui jaillit en aimant.

Il y a le bleu de l’Harmonie. C’est cette plénitude de beauté et de douceur qui se trouve dans l’amour. C’est cette poésie et cette symphonie que l’amour répand.

Il y a le magenta de la Sagesse. L’amour est en effet la vraie sagesse. L’amour est le vrai mystère. La vraie logique du monde et de Dieu, c’est l’amour. L’amour est sagesse et la sagesse conduit à l’amour.

Et il y a le violet de la Communication. L’amour est échanges et rencontres, dons et contre-dons. L’amour est paroles. L’amour se dit et se répond. L’amour se chante. L’amour se partage.

Ce sont les sept dimensions de l’amour. Et il est plus qu’intéressant de veiller à ce que nos spiritualités et communautés vivent de ces sept dimensions. Nous sommes tous appelés à vivre ces sept dimensions. Les anges vivent ces sept dimensions. Dieu vit en lui-même ces sept dimensions.

Et l’on peut penser que Dieu a créé sept anges pour veiller plus particulièrement sur chacune de ces sept dimensions. Sept anges pour glorifier chacune de ces sept dimensions. Sept anges pour nous permettre d’entrer dans le mystère de chacune des ces sept dimensions. Ce sont les sept séraphins qui chantent sans fin la gloire de Dieu qui est amour. Ce sont les sept esprits de Dieu qui répandent la Lumière d’Amour de Dieu dans le monde. Ce sont les premiers anges, ceux du premier chœur autour de Dieu. Ils vivent chacun des sept couleurs, mais ils ont chacun une attention particulière pour l’une des sept couleurs de l’amour. C’est la leur mission. C’est là leur vocation. C’est là leur nom.

Il y a l’ange de la Communion. Il y a l’ange du Rayonnement. Il y a l’ange de la Foi. Il y a l’ange de l’Écologie. Il y a l’ange de l’Harmonie. Il y a l’ange de la Sagesse. Et il y a l’ange de la Communication.

Il faut écouter leur chant au cœur du monde. Il faut voir comment il façonne chacune de nos personnes et de nos communautés dans une multitudes de nuances qui forment un paysage grandiose aux teintes immensément variées.

Si l’on écoute le chant du monde, l’on entend une disharmonie, car l’un des sept a renié Dieu, a renié l’amour. C’est le plus grand, le plus beau. C’est l’ange de la Communion, autrement appelé Lucifer ou Satan. Il s’appelait Lucifer, car il devait porter devant Dieu la lumière de l’amour dans l’unité de ses multiples couleurs. Mais il a choisi la division et la haine. Il a choisi l’absence de lumière, l’absence de couleur, pour que ce soit lui-même qui soit la lumière et la couleur de toute chose.

Mais l’œuvre de Dieu, c’est de restaurer l’amour, la communion, et l’harmonie de la divine symphonie. Il a envoyé son Fils pour que nous trouvions en Lui et dans son Esprit la plénitude de l’amour pour amener toute chose à son achèvement. Il a fait Alliance avec nous. Il a répandu en ce monde la Lumière de l’Amour qu’il nous faut accueillir dans toutes ses nuances pour en vivre et former une civilisation d’amour de dons, d’échanges, d’unité et de communion.

Demandons donc à l’Esprit-Saint, et à la multitude des anges qui sont autant de nuances des couleurs de l’amour, d’envahir ce monde pour que le mystère de l’amour pénètre toutes nos réalités et façonne un monde de vie, de joie, de bonté et de communion, toute à la gloire du Dieu d’Amour.

Un commentaire sur “L’Arc-en-Ciel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s