Le secret de Dieu

Ô merveille insondable !

Marie et Joseph ont le privilège unique au sein de l’humanité de voir toutes les choses d’un même instant. Ils partagent cela avec les Séraphins qui sont les sept Esprits de Dieu du premier des neuf chœurs angéliques.

Marie et Joseph sont donc attentifs à tout ce que nous sommes, à tout ce qui nous arrive, à tout ce que nous faisons. Ils regardent toutes choses avec un regard d’amour. Ils nous regardent chacun avec un regard d’amour, à chaque instant. Ils entrent en relation avec nous tout au long de nos journées. Ô mystère incroyable ! Sortons de notre autisme, et ouvrons-nous à l’amour.

Marie et Joseph ont eu le privilège de porter et d’élever l’Enfant-Dieu. Et maintenant, ils portent et élèvent la multitude des enfants de Dieu. Il faut chercher leurs regards attendris et se laisser aimer. C’est là le secret de l’amour de Dieu… Et à travers eux se dévoilent à nos yeux le mystère du Père…

Et à partir de cette vie avec Marie et Joseph, par eux et pour eux, notre regard doit s’élargir à la multitude des anges et des saints qui forment l’Église. Et à leur école, il nous faut accueillir et servir Jésus-Christ qui veut venir naître en nous. Ô mystère ineffable… Ne soyons plus orphelins. Dieu nous aime…

Accueillons l’Enfant-Dieu, comme Marie et Joseph l’ont accueilli. C’est ce qui se vit à la messe : l’Esprit de Dieu vient sur nous, pour que le Christ vive en nous pour la gloire du Père. Quand nous mangeons au ciboire et buvons au calice, le Sang de Jésus se mêle à notre sang, et son Corps descend dans nos entrailles. Jésus est vivant ! Et il vient épouser l’humanité ! Qui peut comprendre ce mystère ?

Nous souhaitons que la Sainte Famille apparaisse dans le ciel de nos cœurs et du monde, qu’elle se laisse voir à nos contemporains, que chacun voit combien il est aimé. Percevoir cela est une mise en route qui peut changer nos vies, qui peut changer le monde. Considérant alors si nous prêts à répondre à un tel amour, nous voyons aussi ce que nous avons encore besoin de convertir pour vivre pleinement de cette vie et de cet amour. Dieu nous aime ! Et la multitude de ses créatures est là pour répandre cet amour.

Comme les Hébreux quittant l’Égypte pour la Terre Promise après avoir immolé l’Agneau pascal et répandu son sang sur le linteau de leur maison, un tel mystère doit nous mettre en mouvement : cela doit susciter un chemin de vie. Mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit de traverser le désert, de vivre Pâques à la suite de Jésus-Christ. Et telle l’armée de pharaon se lançant à la suite des Hébreux et périssant dans la mer Rouge, ceux qui s’opposent à un tel chemin risque d’être mécontents. Il nous faut être vigilants. Il nous faut croire que toute situation désespérée peut être surmontée par la grâce de Dieu. Puis vient le temps où la vie chrétienne s’épanouit, grandit, avec diverses phases de maturation, comme pour les Hébreux au désert, jusqu’au jour où pour entrer en Terre Promise, c’est-à-dire vivre le mariage spirituel, il faut passer par la Croix pour arriver à la Résurrection. Cela commence par un temps d’épreuve et d’agonie, et cela finit par une sorte de Nouvelle Pentecôte où l’Esprit-Saint fait irruption pour nous mener aux Noces de l’Agneau. Heureux ceux qui sont trouvés dignes de participer à un tel festin !

Ce que nous écrivons ici comme un chemin spirituel, souhaitons que ce soit aussi le chemin du monde dans les prochaines décennies pour arriver au grand renouveau que nous attendons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s