Un air de paradis

Joie d’aimer près de l’oranger
Et serein d’étendre la main
Pour cueillir le doux fruit
De l’arbre de la vie.

Roucoulement de l’oiseau joyeux,
Marche gracieuse du félin malin.
L’eau tombe de ses mains,
Et la source coule aux cieux.

Et la fleur pousse aux cieux.

Que demander en ce jour
Si ce n’est le bel amour ?
Pour que dans une douce flamme
Tout s’embrase dans nos âmes.

Et qu’un doux matin tout serein
Nous nous levions avec entrain
Pour marcher dans le jardin
Où jouent des biches et des daims.

Et sentir le plaisir
De la vie qui jaillit.
Et beaucoup se réjouir
D’être là et ici.

Et plonger dans ce monde
De la source féconde
Où nous nous unissons
D’un amour qui est don.

Et trouver la joie d’exister
Dans tant de beautés
Qui nous font désirer
Celui qui nous a créés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s